WhatsApp
WhatsApp

Blog

5 façons de faire face au mal du pays en tant qu'expatrié

28 avril 2020

Que signifie le mal du pays ? Selon Fisher et Hood (1987), le mal du pays est décrit comme « un état émotionnel cognitif et motivationnel complexe qui consiste à faire son deuil et à se préoccuper des pensées de son pays d’origine ». Il s’agit en effet d’un sentiment fort, complexe, car tant d’émotions négatives sont associées au mal du pays : anxiété, stress, insécurité, solitude, etc. Il peut ainsi s’apparenter à la dépression. En tant qu’expatrié, il est tout à fait normal d’avoir le mal du pays car vous vivez désormais loin de votre famille, de vos amis et de vos proches. Mais aussi parce que vous êtes maintenant hors de votre zone de confort. Heureusement, il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour rendre ce moment plus agréable, et retrouver l’excitation des premiers jours dans votre nouveau pays de résidence.

 

1. Transformez votre lieu de vie en un cocon douillet

L’endroit où vous vivez actuellement sera probablement votre domicile pendant la durée du séjour dans votre nouveau pays. Il est donc important de faire en sorte qu’il permette de vous sentir véritablement chez vous. Chaque fois que vous êtes à la maison, vous devez vous sentir serein et heureux. Décorez et meublez votre maison pour y retrouver le confort d’un vrai foyer. Faites de votre chambre à coucher votre espace personnel, de votre salon un endroit confortable pour y recevoir vos amis, que ce soit lors d’une fête ou tout simplement pour passer du temps ensemble.

 

2. Soyez à l’écoute de vos sentiments

Il est tout à fait normal de parfois se sentir déprimé, car le mal du pays fait partie de la transition entre votre vie antérieure et la nouvelle. Accordez-vous un peu de temps pour accepter cette situation et osez affronter ce que vous ressentez vraiment. N’ayez pas honte de chercher du réconfort auprès de vos amis. Penser de manière positive sera le meilleur remède à ce moment précis. Dites-vous que vous n’êtes pas seul dans cette situation, tous les autres expatriés ont vécu cette expérience plutôt désagréable, et qu’en somme cela est partie prenante des premiers mois de l’expatriation !

 

3. Mieux se connecter à son environnement

Le mal du pays apparaît lorsque vous ne vous êtes pas encore parfaitement en phase avec votre nouvel environnement. Votre vie d’avant vous manque parce que vous ne vous sentez pas toujours à l’aise là où vous vivez désormais. Vous pouvez facilement changer cette situation en trouvant des endroits où vous aimez passer du temps comme au restaurant, à la bibliothèque ou dans un café par exemple. Vous ne devez pas rester isolé et, au contraire, rendre visite aussi souvent que vous le souhaitez à vos nouveaux amis. Cela vous permettra de créer de nouveaux liens. Explorez votre nouvel environnement pour y trouver vos marques.

 

4. Sortez et rencontrez de nouvelles personnes

Garder le contact avec votre famille et vos amis est clef si vous avez le mal du pays. Toutefois, ce n’est pas toujours le meilleur moyen de surmonter votre anxiété. Les réseaux sociaux sont souvent plus susceptibles d’être un cadeau empoisonné. Bien que WhatsApp, et d’autres applications de messagerie instantanée, vous aident à alléger vos sentiments d’éloignement, la réalité finira par s’imposer plus durement encore. Profitez donc de vos moments de liberté pour passer du temps qualitatif avec vos collègues, amis, etc. et n’hésitez pas à rechercher activement de nouvelles personnes sympathiques à rencontrer.

 

5. Profitez de la vie

L’expatriation signifie un tout nouveau départ dans votre vie, alors pourquoi ne pas en profiter pleinement ? Vivez activement votre expérience en voyageant et en explorant de nouveaux lieux. Participez activement à autant d’activités qu’il vous plaira. N’hésitez pas à faire du sport pour vous donner un but et faire le plein d’énergie. Si vous êtes étudiant, pourquoi ne pas vous impliquer dans les activités extrasolaires ? Si vous êtes indépendant ou si vous avez une activité professionnelle, vous pourriez vous lancer dans de nouveaux défis. Cuisiner des plats de votre nouveau pays peut également être un bon moyen de vous libérer l’esprit et de découvrir de nouvelles saveurs envoûtantes. Il existe de nombreuses façons de se faire plaisir avec des aliments de qualité afin d’être en bonne santé.

 

Ces 5 conseils contribueront activement à réduire votre stress et à vous assurer de tirer le meilleur parti possible de votre nouvelle vie à l’étranger. Etant donné qu’être un expatrié actif peut parfois devenir épuisant, vous ne devez jamais oublier de vous détendre et de faire une pause chaque fois que cela est nécessaire. Votre maison cocon est l’endroit idéal pour cela !

expat problems homesickness mental health self care well-being

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires