Il y a deux ans, nous vous partagions un article sur le mal du pays et son impact sur le stress des expatriés sans savoir, qu’en 2022, le sujet serait d’autant plus d’actualité. En effet, la crise du Covid-19 a particulièrement amplifié cette problématique et mené certains gouvernements à faire de la santé mentale un pilier de leur stratégie nationale. Les compagnies d’assurance santé prennent très au sérieux le sujet en offrant des solutions de soutien psychologique à leurs clients. Petit aperçu sur l’importance grandissante de la santé mentale des expatriés et de sa prévention.

Les problèmes de santé mentale spécifiques aux expatriés

Les problèmes de santé mentale lorsque l’on vit à l’étranger peuvent prendre plusieurs formes et peuvent être liés à des facteurs de stress d’ordre personnels, professionnels ou liés à l’environnement. Ceux-ci peuvent parfois débuter dès la prise de décision avant le départ à l’étranger. Face à un tel enjeu, il est légitime d’appréhender ce nouveau changement de vie.

Selon la Revue Médicale Suisse, il existe 3 types de stress communément rencontrés par les expatriés à l’étranger :

  • Le stress de base, qui correspond à la désorientation et l’anxiété provoquées par un changement de vie et d’environnement. C’est donc un stress très commun voire naturel, il s’estompe avec l’adaptation de l’expatrié à son nouvel environnement. Si l’individu éprouve beaucoup de difficultés à s’adapter, il faut alors envisager un retour dans le pays d’origine pour éviter une anxiété trop forte ou une dépression.
  • Le stress cumulatif est, comme son nom l’indique, un stress prolongé en conséquence d’une accumulation de situations frustrantes et d’attente sans possibilité d’intervenir ou de prendre du recul. Il est aussi souvent lié à une lourde charge de travail.
  • Le stress traumatique est beaucoup plus violent et brutal, il est associé à des événements comme les situations de conflit ou de guerre, une catastrophe naturelle, un accident… Si le stress traumatique persiste dans la durée après l’événement (plus d’un mois), l’expatrié souffre alors de syndrome post-traumatique et doit être pris en charge. Foyer Global Health vous prodigue des conseils si vous êtes expatrié dans un pays en crise.

A ce stress s’ajoutent le mal du pays, l’isolement et l’éloignement avec les proches. Ces problèmes peuvent parfois être compensés par un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Prendre du temps pour soi en dehors du travail peut permettre de comprendre les causes de son mal-être.

Un recours aux soins souvent repoussé

Chez les expatriés, on constate bien souvent que le recours aux soins liés à la santé mentale est repoussé. En effet, les symptômes sont en général minimisés, en pensant que le stress ressenti n’est que passager. Aussi, le coût d’un suivi psychologique peut amener certains expatriés à s’en abstenir et privilégier l’automédication.

Par ailleurs, demander une prise en charge psychologique n’est pas toujours chose évidente, surtout lorsque l’on n’est pas familier avec le fonctionnement du système de santé local. Les démarches administratives autour des soins et de la protection sociale, la barrière de la langue, le manque de confiance envers le personnel médical ou le manque d’information rendent certaines personnes frileuses quant à un suivi de leur santé mentale.

Des solutions d’expertise médicale pour les expatriés

Prévenir plutôt que guérir

Aujourd’hui, la prévention des risques psychosociaux chez les expatriés est devenue un enjeu particulier, notamment pour les entreprises. La crise sanitaire a provoqué chez beaucoup de salariés expatriés une charge mentale importante qui peut avoir un impact direct sur leur santé. Certaines entreprises ont mis en place des solutions pour faciliter l’échange et la communication avec leurs employés, comme des discussions en visioconférence, ou des activités en ligne pour divertir et rapprocher les équipes malgré la distance. L’objectif de ces initiatives : réduire le risque de burnout et de dépression face aux exigences de la nouvelle vie.

Le rôle des assurances santé internationale pour expatriés

Est-ce que les expatriés sont couverts par leur assurance santé lorsqu’ils rencontrent des problèmes de santé mentale ? L’assureur santé d’aujourd’hui devrait non seulement prendre en charge les consultations de psychologie, mais surtout accompagner ses clients dans leur expatriation et veiller à leur bien-être psychologique.

Cela est rendu possible grâce à des consultations en ligne, comme le permet la télémédecine. Les avantages de ces consultations sont qu’elles sont réalisables sans contrainte géographique, avec une flexibilité dans le choix des horaires (disponibles 24/7) et dans la langue que vous préférez. Il est en effet toujours plus simple de parler de ses ressentis dans sa langue maternelle.

Chez Foyer Global Health, nous avons conscience des problématiques psychologiques de nos clients. Notre assurance santé pour expatriés couvre les consultations de psychologie et psychothérapie sous accord écrit. Nos clients sont déjà près de 10,000 à bénéficier d’un accès à un soutien psychologique à distance avec leur contrat d’assurance. Afin de choisir le contrat d’assurance le plus adapté à vos besoins en soins de psychologie, ou pour en savoir plus sur nos plans, contactez nos experts à tout moment !

Desimple produits, degrandsavantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.

Aucun commentaires
Soyez le premier à commenter !

Tous les champs sont obligatoires, mais ces informations ne seront utilisées qu’à des fins de validation de votre commentaire, jamais pour de la prospection commerciale.