Ces dernières années, nous avons assisté à une augmentation des cas diagnostiqués de cancer de la peau, mais aussi à une plus grande sensibilisation et un plus grand intérêt pour sa prévention. Chez Foyer Global Health, et en collaboration avec Teladoc Health, nous souhaitons apporter notre contribution en parlant de cette maladie dans le but de promouvoir un dépistage précoce par l’auto-examen et des examens réguliers chez un dermatologue.

Quel est l’impact de cette maladie ?

Les tumeurs de la peau sont la forme la plus courante de cancer et représentent environ 50 % de toutes les tumeurs diagnostiquées chaque année. Aujourd’hui, environ 160 000 cas sont diagnostiqués chaque année dans le monde.

L’incidence la plus élevée est enregistrée dans les pays très ensoleillés et dont la population allochtone est de peau blanche, comme en Australie, en Nouvelle-Zélande, aux États-Unis et en Afrique du Sud.

En Europe, on constate que l’incidence augmente dans les pays nordiques et occidentaux (où vivent des personnes à la peau très blanche et qui sont exposées au soleil en été). Il est vrai, cependant, que ces incidences augmentent aussi rapidement dans les pays situés au sud et à l’est.

Quels sont les types de cancer de la peau ? 

Le cancer de la peau peut être divisé en deux grands groupes : le type mélanome ou le type non-mélanome. Le mélanome ne représente que 4 % des cas, mais il est à l’origine d’environ 80 % des décès dus au cancer de la peau dans le monde.

  • Cancer de la peau sans mélanome

Il existe deux types de cancer de la peau non-mélanome : le carcinome basocellulaire et le carcinome spinocellulaire. Tous deux apparaissent dans les zones exposées au soleil, comme la tête et le cou (55 %), les extrémités supérieures (18 %) et les extrémités inférieures (13 %). Les effets du soleil sur la peau étant cumulatifs, ils se manifestent généralement après 45 ans. Il apparaît d’abord comme une lésion bénigne, rougeâtre et en relief, qui dégénère parfois en cancer de la peau.

Le traitement du cancer de la peau non-mélanome se fait généralement par chirurgie locale, avec un taux de guérison de 92 à 100 % pour les tumeurs superficielles, et d’environ 72 % pour les lésions plus profondes. Il existe d’autres mécanismes thérapeutiques tels que la radiothérapie, les traitements topiques, la cryothérapie ou l’électrocoagulation.

  • Le mélanome

Il apparaît surtout chez les personnes à la peau claire et qui ont été exposées à des rayonnements ultraviolets de forte intensité, soit le soleil ou l’auto bronzage. Il se manifeste par l’apparition d’un nouveau grain de beauté noir ou par des altérations sur un grain de beauté existant, par exemple lorsqu’il devient asymétrique, avec des bords irréguliers, d’une coloration bleuâtre ou noirâtre et d’un diamètre supérieur à 6 mm, ou a augmenté de taille. Le diagnostic, comme pour les cancers cutanés non mélanomateux, est établi par l’examen de la peau et le résultat définitif est donné par l’analyse du morceau de peau étudié.

Le mélanome détecté et retiré à un stade précoce a un taux de survie élevé, mais il peut se propager aux ganglions lymphatiques ou à d’autres organes, auquel cas le taux de survie tombe en dessous de 10 %. Le traitement de choix est la chirurgie, la radiothérapie, la chimiothérapie et l’immunothérapie peuvent également être utilisées.

Pourquoi se produisent-ils ?

Le cancer de la peau est dû à une croissance anormale et incontrôlée des cellules de la peau, causée en grande partie par les dommages causés par le soleil. Il est important de se rappeler que la peau est notre plus grand organe et, par conséquent, le plus exposé au soleil. Les mélanomes commencent généralement par une modification de la peau normale ou peuvent se développer dans un grain de beauté déjà présent.

Il existe également des facteurs qui prédisposent une personne à un risque accru de cancer de la peau : du type de peau de chaque patient à des facteurs externes tels que l’exposition à des agents environnementaux.

  • Le rayonnement solaire est le facteur de risque le plus important, mais les conséquences ne sont perceptibles que plusieurs décennies après l’exposition. C’est pourquoi nous sommes aujourd’hui confrontés à des cas de cancer de la peau chez des personnes qui ont été exposées au soleil pendant longtemps, alors que l’utilisation de crème solaire n’était pas aussi répandue qu’aujourd’hui.
  • En ce qui concerne les facteurs de risque individuels, les personnes ayant des antécédents familiaux ou personnels de mélanome, qui ont eu des coups de soleil importants (surtout dans l’enfance), les personnes présentant des phototypes clairs I et II (généralement les roux et les personnes à la peau blanche et blonde) ou les personnes présentant un grand nombre de grains de beauté sur tout le corps (surtout après 50 ans), y compris des grains de beauté atypiques ou d’aspect irrégulier, sont plus susceptibles de développer un cancer de la peau.

Comment le diagnostique-t-on ?

Il est très important d’avoir une idée précise : ainsi, s’il y a le moindre signe de modification de la peau, il est important d’aller chez le médecin pour faire examiner cette zone. Le traitement peut être beaucoup plus efficace si le diagnostic est posé tôt.

Chaque type de cancer de la peau a une apparence différente, mais seul le dermatologue peut faire la distinction entre les lésions bénignes et celles qui peuvent être préoccupantes et nécessiter un traitement.

  • Il est conseillé d’aller chez le médecin si vous constatez une modification de la peau, sur n’importe quelle zone du corps (même à l’intérieur de la bouche), qui ne disparaît pas dans les trois ou quatre semaines suivant son apparition.
  • Si une tache ou une tache de rousseur apparaît ou si elle change de couleur ou de forme, si elle saigne, si elle forme une croûte ou si elle démange.
  • Si une nouvelle bosse apparaît ou change de forme ou de taille.
  • Si une cicatrice cutanée change d’aspect.
  • Si des changements apparaissent sur un ongle.

Quelles habitudes peut-on adopter au quotidien pour prévenir l’apparition de cette maladie ?

  • Éviter les irradiations excessives d’ultraviolets, qu’elles soient solaires ou artificielles (cabines UVA) et surtout les coups de soleil.
  • Protéger la peau lors de l’exposition au soleil avec des lunettes de soleil, un chapeau, un parapluie et une crème solaire.
  • Utilisez une crème solaire avec un indice de protection compris entre 30 et 50, en l’appliquant une demi-heure avant l’exposition au soleil et en renouvelant l’application toutes les deux heures.
  • Effectuez des expositions solaires modérées et progressives, sans rougeurs ni brûlures, et évitez de vous exposer entre 12h et 16h, l’incidence des rayons du soleil y étant plus élevée.
  • Apprenez aux enfants à se protéger du soleil avec des crèmes et des casquettes.
  • N’oubliez pas que les rayons ultraviolets atteignent la peau à travers les nuages, la vitre d’un parapluie et l’ombre. Et que la neige, le sable et l’eau reflètent les rayons du soleil et renforcent leurs effets.
  • Des contrôles dermatologiques annuels sont recommandés, et si de nouveaux changements ou de nouvelles lésions sont observés, le contrôle doit être effectué avant.
sunscreen skin cancer
L’utilisation de crème solaire doit devenir un geste quotidien, pour une bonne protection de la peau quel que soit la saison.

N’oubliez pas : pour certains types de cancer de la peau, un diagnostic précoce est essentiel pour que le traitement soit efficace.

Si vous avez le moindre doute, vous devez toujours consulter votre médecin pour décider s’il est nécessaire de faire un bilan dermatologique afin de détecter précocement un éventuel cancer de la peau.

Teladoc Health offre par Foyer Global Health un accès 24/7/265 à une équipe de médecins en ligne. Si vous souhaitez en savoir plus sur ces services, cliquez sur le lien et visitez le portail e-care. Inscrivez-vous maintenant et demandez n’importe lequel de ces services gratuitement, à tout moment et en tout lieu.

Prenez soin de votre peau !

Desimple produits, degrandsavantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.

Aucun commentaires
Soyez le premier à commenter !

Tous les champs sont obligatoires, mais ces informations ne seront utilisées qu’à des fins de validation de votre commentaire, jamais pour de la prospection commerciale.