Vous aussi vous rêvez d’élargir vos horizons et de vous installer aux Pays-Bas ?

Diana, jeune expatriée allemande de 24 ans, a tenté l’aventure de s’installer au pays des moulins à vent … en pleine pandémie ! Elle nous raconte son expérience de déménagement aux Pays-Bas…

Enfant, j’ai toujours rêvé de quitter les rives du Rhin pour partir à l’aventure et faire le tour du monde. Mais jamais je n’aurais pensé m’arrêter en chemin, si près de chez moi, aux Pays-Bas. Et pourtant, ça va faire deux ans que j’habite dans ce joli pays et que je ne regrette pas ma vie néerlandaise.

Pourquoi les Pays-Bas ? Il y a deux ans, je terminais mes études de droit à l’Université de Rotterdam dans le cadre d’un programme d’échange Erasmus. Il ne m’a fallu que quelques jours pour tomber amoureuse de ce pays. Alors, ce n’est peut-être pas les belles tulipes, l’obsession des Néerlandais pour le vélo ou même les stroopwafels toute dorées qui m’ont le plus attirée. C’est ce parfum de tolérance, de cosmopolitisme et de liberté qui m’a le plus séduite… Mon stage de fin d’études obligatoire à La Haye une fois terminé, j’ai décidé que c’était ici que je voulais passer mes prochaines années…

Déménager de l’Allemagne aux Pays-Bas en pleine pandémie… ou pas !

Si déménager aux Pays-Bas a sans doute été la meilleure décision que j’ai prise dans ma vie, il va sans dire que je n’ai pas choisi le meilleur timing. Fin juillet 2020, je faisais mes valises alors que le monde entier était secoué par la pandémie de Covid-19 et barricadé par les mesures de distanciation sociale. Déménager seule n’a pas été facile à cause des restrictions de contacts et de déplacement. J’ai pu emporter le minimum et j’ai dû renoncer à demander de l’aide à mes amis.

Pandémie ou pas, le mieux est de faire appel à une entreprise de déménagement, en particulier si vous avez beaucoup d’affaires et que vous souhaitez vous épargner tout stress inutile. Il existe des entreprises spécialisées en Allemagne et ailleurs dans les déménagements à l’international qui peuvent même s’occuper d’emballer vos effets personnels et les déballer à l’arrivée. Vous trouverez sans doute la formule la plus adaptée à votre situation de vie !

La planification en amont, c’est un peu la clé de tout déménagement à l’étranger réussi. En particulier, si vous avez une famille et toute une maison à expatrier ! Vous trouverez en ligne plein de checklists très bien faites pour les déménagements à l’international

Comme j’ai déménagé en pleine crise de Covid-19, je me rendais souvent sur le site web du ministère allemand des affaires étrangères pour connaître l’évolution de la situation sanitaire aux Pays-Bas et évaluer son impact sur mon installation.

Les formalités

En tant que citoyenne de l’Union européenne, je n’ai pas dû demander de visa pour pouvoir déménager aux Pays-Bas ; j’avais simplement besoin de mon passeport allemand. Néanmoins, je me suis inscrite à la mairie de mon lieu de résidence pour pouvoir recevoir mon numéro personnel le Burgerservicenummer (BSN), un numéro nécessaire pour ouvrir un compte bancaire aux Pays-Bas (j’ai d’ailleurs choisi la banque ABN Amro !). Étant donné que j’avais l’intention de vivre aux Pays-Bas pour plusieurs années, j’ai aussi entamé les démarches pour obtenir un permis de résidence. Certains de mes amis ressortissants de pays tiers à l’Union européenne ont dû demander un permis de long séjour de long séjour (MVV). Pour davantage d’informations relatives aux formalités de séjour et de travail aux Pays-Bas, c’est par ici !

À la recherche d’un emploi et d’un logement…

Chercher un emploi a été un grand défi pour moi, en particulier parce que j’ai effectué mes recherches en pleine pandémie de Covid-19. Pendant près de quatre mois, j’ai envoyé candidature sur candidature et j’ai essuyé beaucoup de refus. Comme en Allemagne et partout ailleurs, le réseau peut aider et c’est grâce à des contacts d’Erasmus que j’ai pu trouver un stage rémunéré dans une ONG des droits humains à La Haye. Cela me permet, pour l’instant, de mettre en pratique mes connaissances, de développer mes compétences et de construire mon réseau dans un environnement de travail stimulant.

Pour le logement, je vous recommande vivement de chercher le plus tôt possible, en particulier si vous venez en famille et que vous ne recherchez pas une colocation. Les tensions du marché immobilier néerlandais sont loin d’être un mythe ; croyez en mon expérience. Après de longues recherches sur Funda et Pararius, j’ai eu la chance de trouver un petit appartement par l’intermédiaire d’une compatriote allemande qui retournait au pays.

Quels sont les avantages d’habiter aux Pays-Bas ?

Vivre une expérience multiculturelle et être en contact avec une communauté d’expatriés des quatre coins de la terre

  •   Les conditions de travail sont excellentes et les Néerlandais tiennent beaucoup à l’équilibre vie personnelle / travail
  •   Le système de santé est très efficace (c’est l’un des meilleurs systèmes de santé en Europe !)
  •   Les Pays-Bas offrent de très belles opportunités de voyage : non seulement le pays a un réseau ferroviaire très développé qui permet d’explorer les jolis paysages du plat pays (coup de cœur garanti pour Utrecht !), mais c’est aussi une base idéale pour visiter toute l’Europe !

Quelques différences entre les Pays-Bas et l’Allemagne

Au travail, la hiérarchie aux Pays-Bas est plutôt horizontale et donc moins forte qu’en Allemagne ; les idées des employés méritent autant d’être écoutées que celles du supérieur hiérarchique

  •   Les Pays-Bas sont un pays réellement progressiste sur les questions sociales et de mode de vie notamment (beaucoup plus que l’Allemagne qui est trop rigide selon moi !)
  •   Les logements néerlandais sont équipés d’énormes fenêtres sans rideaux. L’absence de rideaux est une coutume locale un peu étonnante pour une Allemande. Certains disent que c’est à cause de la tradition calviniste selon laquelle les personnes honnêtes n’ont absolument rien à cacher. J’en ai déduit que regarder par la fenêtre de ses voisins n’était pas un acte indiscret… !
  •   J’aimais faire du vélo tous les jours en Allemagne mais aux Pays-Bas, ce hobby est devenu un véritable mode de vie ! Comme la plupart des Néerlandais, je ne me séparerai jamais de ma petite reine qu’il vente, qu’il pleuve, qu’il neige ! Et j’ai opté pour le fameux vélo hollandais de « grand-mère » (si, si !)

Conclusion : venez me rejoindre aux Pays-Bas pour démarrer votre nouvelle vie dans un pays très accueillant et plein de surprises !

Desimple produits, degrandsavantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.