WhatsApp
WhatsApp

Blog

Les maladies sexuellement transmissibles (MST)

18 mai 2020

 

Un nombre toujours croissant d’expatriés sont contaminés par des MST et cette tendance devrait clairement nous faire réagir. Cela résulte évidemment d’un comportement imprudent et de rapports sexuels non protégés, mais c’est également la résultante de mythes ou d’idées préconçues sur les maladies sexuellement transmissibles. Être un expatrié signifie souvent avoir la possibilité de vivre pleinement sa vie, d’être la personne que l’on veut vraiment être (avec le moins de contraintes possibles). Nous partageons ici toutes les informations nécessaires pour que vous tiriez le meilleur parti de votre séjour à l’étranger, en minimisant ainsi les risques de contracter une MST.

Il existe plus de 20 maladies sexuellement transmissibles (MST) qui peuvent résulter de rapports sexuels non protégés. En général, elles peuvent être traitées et guéries, mais la prévention est primordiale car il est possible d’être porteur d’une MST, sans développer le moindre symptôme. Cela signifie donc que l’on peut contaminer et transmettre un MST à quelqu’un d’autre, sans jamais en avoir conscience.

Les MST les plus courantes sont les suivantes : Le virus de l’immunodéficience humaine (VIH), le virus du papillome humain (HPV), la gonorrhée, le virus de l’herpès simplex (HSV), la chlamydia, la syphilis, les trichomonas, le virus de l’hépatite C et B (HBV et HPAV).

Le mode de transmission se fait par contact sexuel, qu’il soit vaginal, anal ou oral, et les symptômes peuvent aller de simples pertes vaginales ou péniennes à une légère irritation et jusqu’à des douleurs intenses. Le plus souvent, les symptômes n’apparaissent que lorsque la maladie est à un stade relativement avancé. Avec la plupart de ces maladies, il est possible d’arrêter la progression si elle est détectée et traitée dès le début de l’infection.

Le risque de contracter une MST est plus élevé si vous avez des relations sexuelles non protégées avec un ou plusieurs partenaires qui n’ont pas été testés, ou qui ont été testés positifs pour une MST. En outre, si vous ou votre partenaire utilisez des drogues par voie intraveineuse (injectées dans une veine), vous êtes alors à risque.

 

Quelles sont les causes des MST ?

 

Les MST sont causées par une infection provenant d’une bactérie ou d’un virus spécifique. Les infections bactériennes peuvent être traitées par des antibiotiques ; pour celles causées par des virus, vous ne pouvez traiter que les symptômes. Si ceux-ci sont traités à temps, les conséquences peuvent être atténuées mais vous ne parviendrez généralement pas à éradiquer le virus.

 

Qui peut contracter une MST ?

 

Toutes les personnes sexuellement actives peuvent être exposées à une maladie sexuellement transmissible. Même si vous ne présentez aucun symptôme, il existe des tests qui permettent de diagnostiquer l’infection. Le plus important, cependant, est de vous protéger, vous et votre partenaire, pour éviter tout risque d’infection.

Les MST sont une cause de morbidité importante chez les hommes et les femmes. Certaines maladies peuvent produire le même effet sur les hommes et les femmes, mais certaines au contraire produisent des symptômes principalement avec les femmes. Il existe, par exemple, un lien significatif avec les maladies inflammatoires pelviennes, les grossesses extra-utérines, la stérilité, l’avortement et les mauvais résultats périnataux, ainsi que la transmission au nouveau-né.

 

Comment prévenir les MST 

 

La meilleure façon de prévenir les maladies sexuellement transmissibles est de s’assurer que vous et votre partenaire fassiez un test avant d’avoir des relations sexuelles non protégées. À l’heure actuelle, la jeune génération est souvent vaccinée contre l’hépatite B et les jeunes femmes sont vaccinées contre le HPV avant le début de leur vie intime. Il existe d’autres moyens de vous prémunir des risques d’infections, à savoir :

– Utiliser un préservatif, pour éviter une grossesse non désirée et les MST.

– Éviter les actes sexuels qui présentent un risque plus élevé de déchirure ou de rupture de la peau (telles que les relations anales), car ils comportent un risque plus élevé de contracter des maladies sexuellement transmissibles.

– Etre prudent avec les fluides corporels car ils peuvent également transmettre des maladies sexuellement transmissibles. Un contact sexuel non protégé avec une personne infectée comporte un risque élevé de contracter une maladie sexuellement transmissible.

 

Outre ces conseils, il est également important de ne pas partager ses sous-vêtements et serviette de bain, et de se laver avant et après les rapports et/ou toute activité sexuelle.

Si vous avez avez eu des rapports sexuels non protégés et que vous craignez de souffrir d’une MST, si vous avez des questions sur les tests de dépistage, vous pouvez contacter votre médecin généraliste. Tous les assurés de Foyer Global Health ont un accès illimité à la téléconsultation, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sans aucun frais supplémentaires.

Si votre cas est trop complexe et nécessite une analyse plus approfondie, un deuxième avis médical est la meilleure option. Dans ce cas, l’équipe de Best Doctors fera examiner votre dossier médical par un médecin de renommée internationale. Tous nos assurés bénéficient également de ce service sans frais supplémentaires.

best doctors prevention public health telemedicine young generation

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires