C’est la pause de l’année. Un répit où le rythme continu du travail vient s’effacer pendant deux semaines au profit de la famille, des amis et du partage. Pour les expatriés, les fêtes de fin d’année sont l’occasion de quitter leur terre d’accueil et rentrer auprès des leurs. Pour d’autres, immergé dans la culture locale, il est hors de question de passer Noël ailleurs. Gisèle, Jonathan et Sarah partagent leurs fêtes de fin d’année 2021 avec vous.

Quand l’on vous dit “Noël”, vous pensez directement à quoi ? Sapin, famille, retrouvailles, cadeaux, neige, chaleur humaine ? Pour les plus de 60 millions d’expatriés dans le monde, les fêtes de fin d’années se résument en trois options :

  • Rentrer en famille dans son pays d’origine le temps d’une ou deux semaines pour les plus chanceux.
  • Inviter sa famille à passer les fêtes à l’étranger !
  • Rester au chaud dans son pays d’expatriation avec ses amis ou en couple.

Cela tombe bien, nous avons trois expats qui répondent à chacune de ces options.

A 55 ans, Gisèle est maman de trois enfants dont deux d’entre eux ont choisi la terre du sirop d’érable et du grand nord blanc pour vivre. Après des années d’aller-retour pour visiter ses progénitures, elle a choisi l’expatriation début 2021 vendant son magasin de vêtements, sa villa et emportant quand même son mari dans sa valise !

Jonathan a 37 ans, il est parti rejoindre la Nouvelle-Zélande sur un coup de tête. Après une rupture amoureuse compliquée, des perspectives de carrière troubles et peu d’attaches en France, il a troqué son appartement du sud de la France contre un sac à dos et un visa touristique vers une contrée aux paysages fantastiques. Il y réside depuis plus de trois ans.

Nous terminons le profil de nos expatriés avec la cadette : Sarah. Elle a 27 ans et elle a découvert les Emirats Arabes Unis par hasard à la fin de ses études en assurance bancaire. Véritable coup de chance, son entreprise d’alternance à Lyon lui a proposé de continuer son parcours professionnel dans le Golfe Persique à Dubaï. Elle est aujourd’hui installée depuis plus de cinq ans.

Expatriation longue durée : “Le Covid qui m’a poussé à faire mes valises pour de bon”

Avec la crise sanitaire qui a ruiné les vacances hivernales en 2020 obligeant la quasi-totalité de la planète à les passer en petit comité ou en rendant impossible les retours vers leur pays d’origine, l’année 2021 vient redonner aux expatriés un peu de sens à ces fêtes.

Gisèle est catégorique, pas un Noël de plus sans ses deux fils. “Quand j’ai su que je ne pourrai pas passer les fêtes avec eux, je me suis dit : 2021, je pars !”. Elle confie en riant jaune qu’elle aurait bien aimé l’aide du traineau du Père Noël parce que faire livrer les cadeaux au Québec, “ça coûte bonbon !”. Mais cette année depuis l’autre rive de l’Atlantique, elle a pris un coup d’avance en prévoyant son programme : le Grand Marché de Noël au Quartiers des Spectacles ainsi que le Village de Noël de Montréal. Un réveillon en famille au coin de la cheminée qui viendra faire oublier celui de l’an dernier. Puis, cliché oblige, la location d’un chalet au cœur de la forêt à 1 heure 30 de Montréal avec chien de traineau, motoneige et raquettes sur le Mont-Tremblant. Si cette année, Gisèle, son mari et ses deux fils seront réunis à Montréal, ce n’est pas le cas de Jonathan qui passera Noël sans sa famille.

Si la chaleur familiale lui manquait certainement, Jonathan pourra se réchauffer avec les près de 20 degrés de température prévus à cette période de l’année. Installé à Wellington, il a prévu un Noël gourmet sur sa terrasse avec sa petite amie et un nouvel an en session d’escalade sur les falaises abruptes dans le parc national de Tongariro. “J’aurai préféré que ma famille me rende visite le 25 mais les vols coûtent bien trop cher fin décembre. On s’organise autrement”. Les cadeaux, Jonathan les recevra bien des mains de ses parents et de son frère, il attendra juste quelques jours de plus. Sa famille le rejoindra pour une semaine dès le 3 janvier !

Le tarif des vols n’a pas freiné Sarah qui offre le billet à toute sa famille pour les fêtes de fin d’année. Un joli cadeau de Noël ! Au programme, visite toute une journée au Dubai Mall le 23 pour finir les petites emplettes et repas à six le 24 au soir. “On ne fête pas Noël dans notre famille mais c’est une bonne occasion pour se retrouver loin des soucis de l’année”.  Elle sautille d’impatience de les retrouver et de les serrer dans ses bras, le 31 décembre, sous le ciel lumineux des feux d’artifices de la Burj Khalifa, plus haute tour du monde.

Vous avez comme projet de vous expatrier en 2022 ? Notre Assurance Santé Internationale pour Expatriés propose trois types de couvertures santé personnalisées pour expat. D’une couverture basique à une assurance santé sur-mesure pour couvrir tous vos tracas de santé en solo ou en famille, nous avons une solution adaptée à votre besoin.

Desimple produits, degrandsavantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.

Aucun commentaires
Soyez le premier à commenter !

Tous les champs sont obligatoires, mais ces informations ne seront utilisées qu’à des fins de validation de votre commentaire, jamais pour de la prospection commerciale.