S’expatrier en Thaïlande : notre guide pour réussir votre installation

S’expatrier en Thaïlande : notre guide pour réussir votre installation

Terre d’hospitalité et de dépaysement populaire auprès des voyageurs, la Thaïlande a tant à offrir : un cadre de vie sublime planté entre îles idylliques et jungles luxuriantes, une incroyable vitalité économique, un patrimoine culturel et culinaire exceptionnel…

Alors comment s’expatrier en Thaïlande ? À quoi ressemble la vie d’expatrié là-bas ? Foyer Global Health vous donne quelques conseils pour mettre sereinement les voiles vers le pays du sourire…

Quel visa pour s’installer en Thaïlande ?

Avant de vous expatrier en Thaïlande, vous devrez obtenir un visa auprès de l’ambassade thaïlandaise de votre pays de résidence. Il existe plusieurs types de visas pour les étrangers (visas « non-immigrant » B, O, ED, OA, IB ; visa LTR ; SMART visa) selon votre profil et de votre objectif d’expatriation (travail, retraite, études, famille).

Depuis septembre 2022, il existe un visa de résident longue durée (LTR) d’une durée de cinq ans renouvelable une fois pour cinq catégories de personnes parmi lesquelles, les nomades digitaux et les « citoyens du monde aisés » (Wealthy Global Citizen).

Pour savoir quel visa il vous faut obtenir, renseignez-vous directement auprès de l’ambassade de Thaïlande dans votre pays de résidence.

Dans quelle ville s’expatrier ?

Bangkok

bangkok thailand

La gigantesque métropole bouillonnante abrite des jolis bars branchés, des marchés de nuit qui ne dorment jamais, des spots culinaires par milliers, un système de transports publics efficace et des communautés d’expatriés très mélangées. Le spot parfait pour les expatriés qui veulent conjuguer exotisme et urbanité.

Chiang Mai

chiang mai thailand

Cinquième plus grande ville thaïlandaise, la « Rose du Nord » est l’une des meilleures villes pour les expatriés indépendants et notamment les nomades numériques qui y apprécient la qualité de vie, son accessibilité, ses espaces de co-working et la nature luxuriante environnante. La vie y est douce, il est facile de s’y déplacer et de s’y intégrer.

Phuket

chiang mai thailand

En ville et à la plage…La plus grande île thaïlandaise offre à la fois un cadre de vie dépaysant avec ses 44 plages bordées de palmiers, la tranquillité, et toutes les commodités modernes d’une grande ville.

Se loger

Les prix des logements à la location restent tout à fait raisonnables par rapport aux normes européennes et nord-américaines. Il existe cependant des disparités en fonction de l’emplacement du logement (centre-villes/périphérie ; capitale/autres villes ; sites touristiques/îles calmes, etc.).

Vous aurez le choix entre des appartements avec services inclus (nettoyage et pressing), des « condos » (appartements en copropriété souvent équipés d’une piscine ou d’une salle de sport), des villas individuelles ou des maisons mitoyennes. Pensez à demander s’il y a de l’eau chaude dans le logement (ce n’est pas toujours le cas !) et si les factures d’eau, de gaz et d’électricité précédentes ont été réglées (ce n’est pas toujours le cas non plus !).

La durée du bail de location, généralement comprise entre six mois et un an, est négociable auprès du propriétaire. Il est en outre possible que l’on vous demande deux mois d’avance de loyer, un mois de caution, un certificat de moralité de votre employeur et que l’on vérifie votre solvabilité.

Liens utiles :

Renthub

Bangok Condo Finder

PhuketBuySellRent

En théorie, les étrangers n’ont pas le droit de posséder un terrain mais, dans les faits, ils peuvent acheter un condo en devises étrangères ou passer par un partenaire commercial local pour faire construire leur habitation.

Travailler…

Deuxième plus grande puissance économique d’Asie du Sud-Est, la Thaïlande offre de nombreuses opportunités pour travailler.

Pléthore de « nomades digitaux » trouvent dans le pays le cadre idéal pour faire fructifier leur activité au soleil : une connexion internet solide et une superbe qualité de vie. Les expatriés qui souhaitent être salariés se tournent généralement vers des secteurs d’activité comme le tourisme, les nouvelles technologies, l’enseignement et le marketing. D’autres travaillent pour de grandes multinationales, des agences de l’ONU, des ONG ou des ambassades.  Si le salaire mensuel moyen en Thaïlande s’élève à environ 550 euros, il est vrai que la plupart des expatriés, en particulier ceux qui travaillent pour une multinationale ou une ambassade, touchent un salaire mensuel nettement supérieur.

Pour créer votre entreprise, il est recommandé de faire appel à un avocat spécialisé et/ou à un expatrié expérimenté afin de prendre en charge toutes les procédures administratives et juridiques.

Une fois votre visa de non-immigrant en poche, vous pourrez effectuer la demande d’un permis de travail auprès des autorités régionales.

… Ou ne pas travailler

Beaucoup de retraités mettent le cap sur la Thaïlande pour passer leurs vieux jours au soleil ! Si vous remplissez les critères pour obtenir le visa non-immigrant O-A (800 000 THB de revenus annuels, être âgé d’au moins 50 ans…), bienvenue dans votre nouvelle vie !

Les impôts

La Thaïlande pratique un taux d’imposition progressif (entre 0 et 35%) pour des revenus compris entre 0 et plus de 5 millions de bahts. Assurez-vous que votre pays d’origine a signé une convention fiscale avec la Thaïlande pour ne pas être imposé deux fois !

Se déplacer

Votre mode de locomotion dépendra de votre lieu de résidence À Bangkok, par exemple, la circulation est très dense si bien qu’il vaut mieux parfois compter sur les transports publics (le MRT, les bateaux Khlong ou express Chao Phraya) ou sur les taxis-motos pour se déplacer. Autre option : les taxis traditionnels, les Uber/Grab, ou les fameux Tuk-Tuks ! Ailleurs, comme à Chiang Mai ou à Phuket, beaucoup se déplacent en moto ou en scooter. Même si la plupart des routes sont en bon état, le nombre d’accidents de la route est impressionnant.

thailand transportation

Si vous souhaitez conduire, pensez à vous procurer un permis thaïlandais dès que possible dans les deux mois suivant votre arrivée !

La santé

La Thaïlande est l’un des leaders mondiaux de la santé et du tourisme médical. Le pays abrite des infrastructures privées ultra-modernes qui offrent une prise en charge médicale très efficace et un confort patient cinq étoiles à un rapport qualité-prix avantageux. Souscrivez à une assurance internationale santé pour expatriés pour vous couvrir dans n’importe quel établissement en Thaïlande et partout ailleurs.

Prenez garde à ne pas approcher les animaux sauvages comme les serpents ou les singes qui peuvent être dangereux et porteurs de maladies.

L’éducation

En tant qu’expatrié, vous aurez le choix entre les écoles bilingues (programme national thaïlandais ; cours en majorité en anglais) et les écoles internationales (lycée français international de Bangkok ; British international school ; ISB…). Souvent les Français, les Belges ou les autres expatriés francophones optent pour les établissements scolaires qui suivent le programme de leur pays.

Quels sont les avantages de s’expatrier en Thaïlande ?

  • Les Thaïlandais sont très accueillants, chaleureux et… souriants !
  • Un superbe cadre de vie entre îles idylliques, métropoles bouillonnantes, temples millénaires et nature luxuriante
  • Le coût de la vie, relativement faible, vous permet d’avoir une excellente qualité de vie
  • La cuisine thaïlandaise est un délice ! Au restaurant ou dans la rue, à vous les salades de papaye, les pad thaï, les khao pad thaï, ou les soupes de coco !
  • Un riche patrimoine culturel
  • Un point de départ idéal pour explorer toute l’Asie du Sud-Est
  • Une météo tropicale

La Thaïlande vs les Philippines

Souvent, les expatriés qui souhaitent s’installer en Asie du Sud-Est hésitent entre ces deux pays. Si le pays du sourire détrône régulièrement l’archipel dans les classements internationaux grâce à ses nombreux atouts, tout est, en définitive, une question d’adaptation et de goût. Les Philippines séduisent aussi de nombreux expatriés avec ses plages, sa culture et son hospitalité…

Quelques particularités thaïlandaises :

  • La culture thaïlandaise est ancrée dans la tradition familiale, le respect des aînés et le bouddhisme
  • Au travail, le code vestimentaire est plutôt conservateur (mais, pas de port du noir !) ; l’affabilité et l’entraide sont de rigueur
  • La famille royale occupe une place centrale dans la société thaïlandaise et l’insulter est un crime de lèse-majesté
  • Savoir garder son calme est très important dans les interactions sociales
  • La cigarette électronique est strictement interdite !

Quelques incontournables :

  • Les 1001 recoins de Bangkok, la capitale thaïlandaise effervescente, et ses temples (Wat Phra Kaew ; Wat Pho ; Wat Suthat ; Wat Saket…)
  • Célébrer l’arrivée de la pleine lune à Ko Pha-Ngan
  • Faire de la plongée à Ko Tao, et dans les parcs nationaux des îles Surin et Similan
  • Explorer les ruines d’Ayuthaya et de Sukothai à vélo
  • S’enfoncer dans la jungle de Khao Sok, l’un des plus beaux parcs nationaux de Thaïlande
  • Trekking à Chiang Rai ou à Kanchanaburi
  • Découvrir les meilleures plages de Phuket, notamment : Nui Beach, Nai Harn ou encore Kata