WhatsApp
WhatsApp

Blog

Cancer de la prostate : un cancer qui agit souvent en silence

29 mai 2020

 

Le cancer reste malheureusement l’une des principales causes de décès dans le monde occidental, avec 9,6 millions de décès estimés en 2018, dont 1,28 million dus au cancer de la prostate. Cependant, le faible taux de croissance de ce type de cancer en fait dans la plupart des cas une maladie très facile à gérer.

Le diagnostic du cancer de la prostate est posé par votre urologue en trouvant des cellules malignes dans votre prostate. Votre prostate a la forme d’une noix et fait partie de la glande reproductrice masculine située juste en dessous de la vessie et qui contrôle l’écoulement du sperme. Avec un diagnostic précoce, la plupart des hommes atteints de ce type de cancer peuvent vivre pendant des années sans problème.

Quelles sont les causes du cancer de la prostate ?

Comme pour de nombreux autres cancers, les causes du cancer de la prostate ne sont pas exactement connues, bien qu’elles soient plus fréquemment découvertes chez les hommes âgés (plus de 70 ans) ou ceux qui ont des antécédents familiaux de la maladie. L’hormone sexuelle masculine, la testostérone, contribue également à la croissance du cancer.

Bien que le nombre d’hommes chez qui un cancer de la prostate est diagnostiqué soit élevé, il s’agit dans la plupart des cas d’un cancer à croissance lente qui ne nécessite pas toujours un traitement immédiat.

Les taux de survie après un diagnostic de cancer régional de la prostate, c’est-à-dire sans propagation en dehors de la prostate, sont élevés :

Le cancer de la prostate peut-il être détecté par un dépistage précoce ?

Il existe certains symptômes qu’il est important de partager avec votre médecin, les plus importants sont les suivants :

– difficulté à uriner ou diminution du jet d’urine

– la présence de sang dans le sperme ou l’urine

– dysfonctionnement érectile

– des douleurs et des malaises dans la région pelvienne

Ces symptômes peuvent être causés par d’autres problèmes (liés à la prostate), comme par exemple une prostatite ou une prostate hypertrophique, mais il est toujours bon de discuter de toute anomalie avec un professionnel de la santé.

Le cancer de la prostate peut souvent être détecté avant l’apparition des symptômes par un test de dépistage de l’antigène prostatique spécifique (PSA) dans le sang d’un homme ou par l’examen rectal numérique, au cours duquel le médecin introduit un doigt ganté et lubrifié dans le rectum pour palper la prostate. Il ne fait aucun doute que le dépistage peut aider à dépister précocement de nombreux cancers de la prostate, mais on peut se demander si les avantages du dépistage et de la détection précoce l’emportent sur l’inconvénient de savoir que l’on est atteint d’un cancer qui n’a peut-être pas besoin de traitement et qui causera beaucoup de stress à la plupart des hommes. Les tests de dépistage du cancer de la prostate présentent clairement des avantages et des inconvénients. Actuellement, l’American Cancer Society recommande aux hommes qui envisagent de se faire dépister pour le cancer de la prostate « de prendre des décisions éclairées en se fondant sur les informations disponibles, sur une discussion avec leur médecin et sur leur propre opinion quant aux avantages, aux risques et aux limites possibles du dépistage du cancer de la prostate ».

Si vous êtes confronté à un cancer, obtenir un deuxième avis d’un médecin expert peut être l’une des décisions les plus importantes que vous aurez à prendre. Le service d’avis médical d’expert de Best Doctors fournit des examens de cas approfondis et des conseils médicaux provenant des meilleurs experts médicaux et oncologues au monde afin de garantir que des membres comme vous bénéficient de la tranquillité d’esprit que vous méritez pour prendre des décisions, en connaissance de cause.

Si vous avez des questions plus générales sur la santé des hommes ou des plaintes spécifiques, les membres du Foyer Global Health ont un accès illimité à la téléconsultation, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, sans frais supplémentaires.

best doctors prevention public health telemedicine

Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires