Gagner la nationalité d’un pays en contrepartie d’un investissement financier important dans celui-ci, c’est ce que propose encore de nombreux pays dans l’Union Européenne pour tenter de s’enrichir. Une pratique qui ne plait pas grandement à la Commission Européenne. La Bulgarie a récemment décidé de faire marche arrière sur cette pratique.

S’expatrier en Bulgarie contre quelques centaines de milliers d’euros, c’est encore un moyen d’obtenir la nationalité bulgare mais plus pour très longtemps ! Il y a deux mois, le 12 janvier, un projet de loi a été déposé pour supprimer ce dispositif controversé. Selon le cabinet du Premier ministre Kiril Petkov, l’intérêt des passeports dorés n’était pas prouvé concluant à « l’absence d’investissements réels dans l’économie, susceptibles de déboucher sur la création d’emplois ».

Depuis 2009, ce dispositif permettait l’accès à un titre de résidence contre un investissement de plus d’un million de leva soit 500 000 € dans le pays. Après cinq ans, l’étranger obtenait la citoyenneté. Une durée écourtée à deux ans grâce à la loi « fast track » en doublant la mise.

Cependant, parmi la centaine d’étrangers ayant reçu la citoyenneté (dont 40% de Russes) près de 86 % n’ont effectué aucun investissement tangible dans le pays. Dépôt d’argent en banque, achat et revente rapide de titres publics, les gains pour le pays n’ont pas été suffisants.

Dernière cible en vue pour la Commission Européenne : Malte qui a délivré entre 2 500 et 3 000 passeports depuis sa création. Selon l’institution qui siège à Luxembourg, les « passeports dorés » présentent plusieurs risques graves pour la sécurité et doivent faire l’objet d’une réglementation et d’un prélèvement au niveau européen.

Autre dispositif qui perdure, les programmes de résidence dorée. Ces dispositifs permettent d’obtenir un visa en échange d’investissements dans le pays. Près de huit pays y ont recours dans l’Union européenne, dont l’Espagne, la Grèce et la Bulgarie.

L’expatriation en Bulgarie privilégiée pour augmenter son niveau de vie

Même si la Bulgarie et en général les pays du Balkans affichent une démographie négative comme le relate Ouest France (11% de la population), l’expatriation longue durée en Bulgarie est populaire chez nos séniors !

Avec des retraites imposées à 10 % et un coût de la vie 30 à 40 % moins élevé que dans les pays d’Europe de l’Ouest, cela mérite une réflexion. Les retraités européens qui choisissent Sofia pour leur repos consteront l’écart de prix avec leur pays d’origine notamment sur les produits alimentaires de base, les menus dans les restaurants et les transports. Cela vaut également pour les moyens de communication, l’habillement, les loisirs et les sports ainsi que la location immobilière.

Pour jouir de la fiscalité intéressante du pays, il vous faudra :

  • disposer d’une adresse permanente en Bulgarie ;
  • posséder des intérêts économiques et des comptes bancaires en Bulgarie ;
  • séjourné plus de 183 jours en Bulgarie pendant l’année fiscale.

La Bulgarie compte plusieurs destinations touristiques comme sa mer Noire et ses stations de ski, moins chères que leurs concurrentes européennes.

Parmi les meilleurs endroits pour s’installer durablement, les retraités privilégient Sofia, la capitale pour ses grandes richesses architecturales, son ouverture et son accueil. D’autres privilégient les vagues et le calme, loin de la vie citadine et préfèrent Varna, la ville en front de mer et pour ses couleurs variées. Autre option, Plovdiv, capitale européenne de la culture en 2019 et véritable joyau historique entre modernité et antiquité !

Avec le renoncement du pays des Balkans du système de “visas dorés”, il vous faudra passer par un visa de Type D pour vous envisager une expatriation longue durée en Bulgarie.

Seul hic dans le pays, sa mauvaise réputation en matière de santé où l’équipement médical de haut niveau est principalement centralisé à Sofia.

Heureusement Foyer Global Health a tout prévu pour votre couverture santé internationale en Bulgarie. Parmi nos avantages compétitifs, notre assurance santé couvre vos frais de santé du quotidien (visites chez le médecin généraliste et spécialiste, traitements ambulatoires) et les frais médicaux plus onéreux ou imprévus (hospitalisation, soins dentaires majeurs). Et si vous attrapez le Covid-19, notre assurance santé pour les expatriés en Bulgarie vous couvre intégralement. Vous pouvez également lire nos guides de l’expatriation pour préparer votre déménagement.

Desimple produits, degrandsavantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.

Aucun commentaires
Soyez le premier à commenter !

Tous les champs sont obligatoires, mais ces informations ne seront utilisées qu’à des fins de validation de votre commentaire, jamais pour de la prospection commerciale.