Accompagner son salarié expatrié pendant son installation

Accompagner son salarié expatrié pendant son installation

27 septembre 2022 Entreprise

Si vous avez le projet d’expatrier un de vos salariés dans l’une de vos filiales à l’étranger, l’accompagnement est alors maître mot. En effet, l’expatriation professionnelle ne se limite pas seulement aux obligations et formalités, mais passe également par l’accompagnement du salarié expatrié ainsi que par des démarches familiales. Il est donc nécessaire de prévoir l’expatriation d’un collaborateur, et d’anticiper son départ.

Pour cela, nous allons alors citer les différents points à prendre en considération dans le cas d’une expatriation professionnelle.

Expatriation professionnelle et déménagement

Première étape clé, l’installation d’un salarié comprend le déménagement et la recherche d’un logement. L’accompagnement dépend de la politique d’expatriation de l’entreprise puisque très souvent l’entreprise compense ces frais supplémentaires du salarié expatrié, qu’il n’aurait pas eu à payer dans le cas de la France par exemple. Cette prise en charge est effectuée par la société et peut comprendre :

  • Les dépenses de double résidence ;
  • Le remboursement de garde-meuble ;
  • L’achat de mobilier ;
  • Le plafond de loyer autorisé, le remboursement des loyers,
  • La mise à disposition gratuite du logement ;
  • La prise en charge des dépenses d’entretien (gaz, électricité, téléphone,…).
La recherche de logement est une des principales préoccupations de l’expatrié.

Accompagner le salarié expatrié dans le changement de culture

Parfois, le fossé entre la culture et les traditions sur le salarié expatrié est plus grand que ce que le salarié imagine. Nourriture, comportement, mode de management, perte de repères, langue, le choc culturel peut impacter le salarié expatrié. L’entreprise peut proposer dans son plan de mobilité internationale des formations interculturelles au travailleur et sa famille pour faciliter son intégration. Elles peuvent couvrir de vastes thématiques allant des us et coutumes du pays d’accueil, dépasser les stéréotypes, optimiser ses relations au travail et comprendre la vie en société.  

Afin d’éviter le stress inhérent au changement, certaines entreprises sont proactives et se chargent pour l’expatrié salarié :

  • Des formalités d’immigration ;
  • D’un voyage de reconnaissance pour visiter le pays avant le déménagement ;
  • Des démarches administratives (ouverture de compte bancaire et de contrats d’énergie) …

Indemnités pour la famille du salarié expatrié

expat kid school
Proposer une solution pour la scolarisation des enfants permet une meilleure tranquillité d’esprit.

Sauf si le salarié est célibataire, l’expatriation professionnelle n’implique pas uniquement le travailleur expatrié. Ainsi, les démarches familiales sont primordiales pour favoriser le bien-être de sa famille lors de son installation. Pour cela, l’entreprise peut entreprendre des démarches au préalable pour la scolarisation du ou des enfant(s). De même, la garde d’enfant peut être prise en compte dans les démarches. Certaines entreprises accompagnent le conjoint dans la recherche d’emploi grâce à des cabinets d’outplacement. Ces cabinets sont chargés de reclasser les conjoints d’expatriés et favoriser leur retour à l’emploi dans leur pays d’accueil. C’est le moment de vous rappeler que nous avons réalisé un article complet sur les conjoints d’expatriés et comment optimiser cette expérience !

D’autres exemples d’accompagnements de l’entreprise pour l’expatriation

D’autres indemnités peuvent être prise en compte par l’employeur pour faciliter la vie des salariés expatriés : 

  • Pour compenser le coût de la vie et la perte qu’elle pourrait entraîner au salarié, l’entreprise peut revaloriser le montant du salaire du salarié expatrié.
  • Concernant la fiscalité, l’entreprise peut prendre en charge une partie de l’impôt sur le revenu payé à l’étranger, pour que le salarié ne paye pas une charge supérieure à celle en France.
  • Les voyages du salarié expatrié peuvent être intégrés et pris en charge par l’employeur selon la périodicité.
  • L’indemnité d’achat, la location d’un véhicule ainsi que les dépenses assurances, carburant, etc, peuvent également faire partie de la politique de mobilité internationale de l’entreprise.
  • L’assurance santé, comme nous l’avons traité dans notre article sur le package d’expatriation peut être soit imposé dans la politique d’expatriation de l’entreprise ou bien choisie librement par le salarié expatrié. Attention toutefois à ne pas choisir une assurance voyage mais bien une assurance santé expatriation.

Enfin, le plus important reste le dialogue continu avec le salarié. Il est nécessaire pour l’employeur de maintenir ce lien avec le travailleur expatrié qui va contribuer à la réussite de sa relocation.

Des produits simples, de grands avantages

Nous offrons une assurance santé de qualité à partir de centaines de retours client pour être sûr de les assurer de la meilleure façon possible.
Recevez votre devis, avec des options concrètes correspondant parfaitement à vos besoins.

Aucun commentaires
Soyez le premier à commenter !

Tous les champs sont obligatoires, mais ces informations ne seront utilisées qu’à des fins de validation de votre commentaire, jamais pour de la prospection commerciale.